Syndicat d'Apiculture du Rhône et de la Région Lyonnaise

Chambre d'Agriculture - 18 rue des Monts d'Or - 69 890 La Tour de Salvagny



Reine, ouvrière ou mâle ?

Qu’est-ce qui détermine l’évolution de l’ovule vers une reine, une ouvrière ou un mâle ?

La reine fabrique un ovule de type unique qui pourra donner l’un des trois d’individus que l’on rencontre dans la ruche : la mère (appelée souvent reine), ou l’ouvrière ou le mâle.

L’ovule peut être fécondé par les spermatozoïdes contenus dans un réservoir, la spermathèque de la reine. L’oeuf produit donnera une femelle : reine ou ouvrière.

Reine, ouvrière ou mâles

L’ovule peut ne pas être fécondé par les spermatozoïdes. La reine va pondre cet ovule dans une cellule plus grande que celle d’une ouvrière. L’ovule donnera un mâle.

Un oeuf (ovule fécondé), donnera une reine si la larve est nourrie exclusivement à la gelée royale, qui est une sécrétion des glandes pharyngiennes et mandibulaires de l’abeille ouvrière.

Un oeuf (ovule fécondé), donnera une ouvrière si la larve reçoit après 36 heures, une nourriture à base de pollen. L’alimentation à base de miel et de pollen contrarie le développement des organes génitaux de l’abeille ouvrière.

************************************************************************************

La reine provient d’une larve, issue d’un ovule fécondé (oeuf), et qui est nourrie exclusivement à la gelée royale

Reine féconde

************************************************************************************

Le mâle provient d’une larve issue d’un ovule non fécondé.

Mâles d'abeille ou "Faux bourdons"

************************************************************************************

L’ouvrière provient d’une larve issue d’un ovule fécondé (oeuf), et qui reçoit une nourriture à base de pollen.

Ouvrières

************************************************************************************

PAGE SUIVANTE

FRENEY Jacques - 26 décembre 2007

Réalisé par Cuperteam